Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Conférences Conférence de Philippe Quéau

Conférence de Philippe Quéau

Quand ? Le 21/05/2013,
de 10:15 à 11:30
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

De l'éducation et de la culture dans les « sociétés du savoir »

Philippe Quéau, directeur de la division de l'éthique et du changement global à l'Unesco.

Il y a trois siècles, Leibniz, philosophe de l'universel et inventeur de l'arithmétique binaire, voulait déjà généraliser les cartes et les répertoires de contenus. Il voulait faire l'inventaire du trésor public (le « thésaurus ») des savoirs disponibles, créer une immense mémoire virtuelle de la culture et des arts. Il voulait ré-articuler les notions, construire d'autres méthodes de rangements des connaissances, aménager des carrefours, multiplier les raccordements réticulaires, visualiser les relations entre les informations par des tableaux de correspondances. Il voulait que le transversal l'emporte sur le sectoriel, que les liens horizontaux ou diagonaux réunissent ce que l'on croyait disjoint. Il pensait que la véritable science est source de simplification, et qu'elle s'abrège en s'augmentant.

À l'ère des réseaux ubiquitaires, de la googolisation de la mémoire et de la recherche d'information, devant les enchevêtrements inextricables de la réalité et de la virtualité, devant la prolifération des formes de réalités « augmentées », au moment où s'affirme une nouvelle étape dans la « convergence » des sciences et des techniques (NBIC), l'idée fondamentale de Leibniz prend une actualité brûlante. Alors que se profilent les promesses des « sociétés du savoir », qu'est-ce qu'un penseur (ou un rêveur) du calibre de Leibniz aurait pu proposer comme directions de recherche, comme orientations d'ensemble, en particulier à propos des méthodes et des finalités de l'éducation ?

Lien vers la vidéo