Vous êtes ici : Accueil Ateliers

Ateliers

Atelier 1 – EMI et valeurs de la République (1)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Les valeurs de la République dans l’arène médiatique  / Isabelle Tourron, professeur documentaliste, ESPE académie de  Lyon, Orélie Desfriches-Doria, maître de conférences en sciences de l’informationet communication, université Jean Moulin Lyon 3, Catherine Dessinges, directrice du département information-communication, université Jean Moulin 3

Description

L'École doit transmettre les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité ; laïcité ; refus de toutes les discriminations. Pour que la démocratie puisse exister, ces valeurs doivent être débattues. Les médias sont les acteurs légitimes de ces débats. Mais la situation de concurrence  qui caractérise l’environnement médiatique contemporain conduit souvent à une dramatisation des récits et à transformer les débats en polémiques. On peut alors poser la question suivante :
Dans quelles mesure les valeurs de la république transmises par l’école entrent-elles en concurrence avec les discours médiatiques qui participent eux aussi à leur transmission ?

Scénario
- Définition des expressions-clés de l’atelier : Valeurs de la république / Environnement médiatique contemporain
- Focalisation sur une valeur : la fraternité
- Présentation, analyse et débat à partir d’un corpus documentaire
(cet atelier est une adaptation d’un cours proposé dans le cadre du DU laïcité piloté par l’ ESPE de Lyon et dans le master MEEF info-com de Lyon 3)

2- « Par Courts Métrages » : une contribution de l’EMI au parcours citoyen / Pierre-Yves Pépin,  inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional  établissements et vie scolaire et Alexandre  Winkler, inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional lettres, académie de Grenoble

Description
ParCourts Métrages est un cycle de huit courts métrages mis à disposition des établissements. Une déclinaison existe pour les collèges, une autre pour les lycées. Il est construit en partenariat avec l’agence du court métrage à partir de la plate-forme « le kinétoscope ».
En accord avec la politique nationale et académique de promotion de l’Education aux médias et à l’information (EMI) et des parcours citoyens et pour relayer l’injonction ministérielle de mobilisation de l’école pour les valeurs de la République, le projet se donne pour objectifs de promouvoir chez les élèves :
- des valeurs républicaines telles que la liberté de conscience, la laïcité, le respect d’autrui,
- une posture réflexive critique vis – à – vis des réalisations audiovisuelles disponibles en ligne, dont ils ne saisissent pas toujours le sens.
De plus, les deux cycles ParCourts Métrages réduisent les disparités territoriales en matière d’offre culturelle : le visionnage des courts métrages a lieu sur un mode décentralisé, au sein de l’établissement, à partir d’un ordinateur et d’un vidéo projecteur.
Scénario
L’atelier conduit sur un mode interactif abordera trois points particuliers
- Le pilotage de l’action au niveau académique,
- L’intégration de l’action à la politique de l’établissement,
- La mise en œuvre devant les élèves, phase qui inclura le témoignage d’un enseignant.

Ressources
http://www.lekinetoscope.fr/
Pour plus d’informations : http://www.agencecm.com/pages/educ_kinetoscope.php
 

Atelier 2 - EMI et valeurs de la République (2)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

1- Publier pour exercer sa liberté d’expression / Delphine Barbirati, responsable de formations, académie de Grenoble, Michel Guillou, observateur blogueur

Description
Internet donne à chaque citoyen l’opportunité historique de confronter son avis sur le monde et l’actualité à celui d’un auditoire possiblement universel. Ce changement d’échelle et de paradigme contraint l’école à prendre en charge une éducation à la publication, à la confrontation des productions numériques au public, à l’exercice de libertés fondamentales dont l’expression, dont l’apprentissage de ses limites.
Scénario
Histoire des échecs, des difficultés à mettre en œuvre et des quelques réussites.
Retour sur les faits récents et la confrontation de l’école avec l’émergence de situations de publications qui ont mis à mal les repères historiques de l’école.
Quelques leçons à en tirer aujourd’hui à l’observation des faits d’actualité et aux réponses de l’institution (programmes, dispositifs, ressources).
Les enjeux pour aujourd’hui et pour demain, en lien avec l’éducation à la citoyenneté et avec l’éducation aux médias et à l’information. Les compétences à acquérir :
- la liberté d’expression, droits et responsabilités en action à l’école : exercer son esprit critique, expliciter sa pensée, maîtriser sa parole ;
- la liberté d’expression et la publication, une nouvelle donne pour l’école : prendre conscience des avantages et des limites de la liberté d’expression en situation réelle ;
- la liberté d’expression en relation avec les autres (écouter des arguments différents, remettre en cause des stéréotypes, changer de point de vue, droit à l’erreur).
Aperçu des ressources disponibles. Échanges.
Ressources
http://eduscol.education.fr/internet-responsable/ressources/legamedia/liberte-d-expression-et-ses-limites.html
http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/benjamin-bayart-internet-rente-et-42595
https://www.culture-numerique.fr/?p=3325

2- EMI et EMC : pratiques pédagogiques autour de l’égalité filles-garçons / Emilie Lobjois, professeur d’histoire-géographie, collège Gérard Philippe à Soissons, académie d’Amiens

Description

« Faire partager les valeurs de la République » est la première compétence professionnelle attendue des professeurs et personnels d’éducation selon le BO du 25 juillet 2013. Cet impératif est rappelé par les principes généraux du programme d’EMC, qui affirme qu’ils sont « tenus de promouvoir ces valeurs dans tous les enseignements et dans toutes les dimensions de la vie scolaire ».
L’EMC a ainsi « pour objet de transmettre et faire partager les valeurs de la République acceptées par tous ». Il vise notamment l’objectif de favoriser « une aptitude à vivre ensemble dans une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».
Les finalités de ce programme sont donc à croiser avec celles de l’EMI : « Il est impératif de former les élèves à la maîtrise, avec un esprit critique, de ces outils qu'ils utilisent chaque jour dans leurs études et leurs loisirs et de permettre aux futurs citoyens de trouver leur place dans [la] société » (Loi de Refondation de l’Ecole, 8 juillet 2013).
Au travers d’un témoignage réflexif présentant des pratiques de classe éprouvées en Cycle 3-6ème, le questionnement de l’atelier porte sur cette croisée des chemins entre EMC et EMI pour une meilleure compréhension et approche des valeurs de la République par les élèves.
Comment vivre ensemble ? Filles et garçons, vraiment égaux ? Comment travailler ces thématiques avec les élèves ? Quelles pratiques de classe ? Comment faire vivre EMC et EMI de manière à en favoriser les apprentissages et leur transfert ?
Une séance plus spécifique, menée en classe de 6ème dans un collège REP+, sera le point d'appui de cette intervention. Elle consiste à identifier les stéréotypes de genre, qu’ils soient conscients ou inconscients, de manière à favoriser la mise en réflexion des élèves sur l’égalité filles-garçons.
Plusieurs pratiques pédagogiques sont invoquées : utilisation de l’ENT, approche de la lecture critique des média supports, recherche et traitement de l’information ainsi que de l'image, travail de groupe, explicitation, confrontation d'idées… Les liens de cette séance avec le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel elle contribue sont par ailleurs mis en évidence.
En ce sens, ce temps de classe révèle d’actions pédagogiques au travers desquelles les élèves « sont conduits à développer le sens de l'observation, la curiosité, l'esprit critique et, de manière plus générale, l'autonomie de la pensée. » (Volet 1 du cycle de consolidation). Il s’agit de faire vivre le respect de l’autre et d’affirmer l’égalité des sexes.
C’est une mise en lumière de l’EMC par l’EMI et une contribution directe au parcours citoyen qui affirme que « l’éducation aux médias et à l'information permet aux élèves d'apprendre à lire, à décrypter l'information et l'image, à aiguiser leur esprit critique, à se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie".

Scénario
- Contextualisation des choix : REP+, mise en œuvre du Socle Commun, approche EMI, particularités du programme d’EMC
- Présentation des pratiques pédagogiques mises en œuvre
- Production des élèves (images et éventuellement vidéo)
- Questions

Atelier 3 -L’information, objet et flux (2)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

1- Objets connectés : outils d’enseignement d’un monde connecté / Gérard Vidal, maître de conférences, ENS Ifé Lyon, Marie-Hélène Demolliens, professeur de technologie, collège Maryse Bastié à Décines-Charpieu, académie de Lyon

Description
Du fait de leur faible coût, des performances qu’ils proposent et de l’interface entre monde réel et monde numérique qu’ils matérialisent les objets connectés ont fait irruption dans le monde de l’éducation ; au moins pour poser la question de leur utilisabilité pour enseigner. L’apparition de l’enseignement du codage  dans les programmes a renforcé l’intérêt des enseignants pour ces objets. De nombreux enseignants ont entendu parler d’Arduino, de Raspberry Pi ou encore d’Edison ou d’Odroïd.
Contrairement à leurs grand frères portables ou de bureau ces micro ou nano-machines sont extrêmement flexibles et peuvent se métamorphoser pour s’insérer dans des projets variés ou s’adapter à des situations pédagogiques extrêmement diverses. Il suffit de changer la carte mémoire pour changer de machine. Une des fonctions principales des objets connectés est de recueillir des informations et de les transmettre à un dispositif d’agrégation et dans l’autre sens de modifier leur activité en fonction d’instructions reçues d’un opérateur.
Les applications sont nombreuses comme par exemple : la météorologie, la robotique, le bruit et les sons, l’énergie et la lumière ; et dans tous les cas toute activité autour des objets connectés pose les questions du codage, du fonctionnement des réseaux , de l’acquisition/validation/traitement de données. C’est aussi un point d’entrée originale pour aborder les données ouvertes ou les données massives (big data).
Cet atelier propose de présenter d’abord un aperçu de l’univers des objets connectés afin de se familiariser avec leurs propriétés pour ensuite aborder quelques exemples d’usage en classe. Les exemples choisis  concernent l’utilisation de diodes électroluminescentes pour transmettre des signaux lumineux, l’utilisation de capteurs météorologiques et le pilotage à distance d’une station météorologique au sein de l’établissement.
Scénario
- Présentation des différents types d’objets connectés, définitions et limites
- Aperçu de la variété des capteurs, effecteurs ou diodes électroluminescentes de l’univers des objets connectés
- échange d’idées sur les pistes possibles d’usage
- exploration de situations mises en œuvre en classe accompagnées par l’IFÉ (manipulation par les participants)
- météorologie (mesurer, traiter partager des données météo)
- découverte de la programmation de de diodes
- pilotage d’un moteur (?)

Ressources
- Système d’exploitation spécialement construit pour enseigner l’utilisation des objets connectés en météorologie (ressource IFÉ)
- Savoir-faire et cahiers d’exercices sur les thèmes abordés
- Lieux numériques d’échange et de collaboration

2- Rob’O d’Evian / Marie-Christine Cosson, référent numérique, Frédérique Lazotto, conseillère pédagogique, Richard Martinez, IEN, Anne-Hélène Montfort, professeur des écoles, école Evian centre, – circonscription d’Evian-les-Bains, académie de Grenoble

Description
Le projet PLAIRE
Pensée Logique Algorithmes et Informatique des Rob'O d'Evian 

Coder ou ne pas coder telle n’est plus la question… Aujourd’hui en France, depuis cette rentrée de septembre, les élèves reçoivent un enseignement qui consiste en cycle 3 à utiliser un logiciel de programmation et à coder le déplacement d’un robot ou d’un personnage sur un écran.
Ces nouvelles compétences à développer posent à la sphère enseignante des questions vives :
  Quels en sont les bénéfices pour l’élève ?
  Dans quelle matière intégrer ces nouvelles activités qui paraissent transcender le seul champ informatique ?
  Comment s’y prendre ?
Nous avons pu l’an dernier dans notre circonscription anticiper l’avènement de ces nouvelles données dans le programme. Nous avons accompagné 17 enseignants en les formant et en créant des sollicitations diverses afin de cerner les réactions des maîtres et des élèves pour ce nouvel enseignement, les obstacles rencontrés, les premières observations sur l’apprentissage des élèves et leur relation à l’outil informatique dans le cadre de la programmation.

Scénario
10 min de présentation du projet PLAIRE (2 années des rob'O d'Evian)
5 min mise en situation d'une activité débranchée : la machine à trier
5 min de présentation du VPL, logiciel de programmation du Thymio
puis échanges questions/réponses avec les participants
Ressources
http://www.ac-grenoble.fr/ien.evian/spip.php?article836
http://www.ac-grenoble.fr/tice74/spip.php?article1173
 

Atelier 4 - L’information, objet et flux (2)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

1- Littératie des données numériques : enjeux, outils et perspectives / Charles Nepote, La FING, Dories Bruyas, Fréquence Ecoles, Pierre Guyomar, CRIJ Rhône-Alpes

Description
"Ils savent mieux faire que nous ! » entend-on souvent à propos des publics jeunes vis-à-vis des nouvelles technologies. Hélas ce constat ne résiste pas aux faits, a fortiori lorsqu'on parle de données numériques. Pourquoi sensibiliser les publics jeunes aux données numérique ? Que peut-on leur proposer ? sous quel format ? Quelles compétences sont mobilisées ?
Après une brève introduction sur les enjeux, les animateurs, aidés d’experts en médiation numérique, présenterons plusieurs outils déjà éprouvés dans des projets pédagogiques ou ailleurs.
Scénario
- Introduction : pourquoi sensibiliser aux données numériques ?
- Présentation de plusieurs outils utilisables/réplicables dans des projets pédagogiques.
- Discussion avec les participants : qu’avez-vous déjà fait ? qu’aimeriez-vous faire ?

2- Cartographie des controverses / Manon Baudouin, professeur de SVT et Timothée Deniset, professeur de physique-chimie, lycée Germaine Tilion, Le Bourget, académie de  Créteil

Description
Le travail par cartographie des controverses est d'entraîner les élèves aux débats technoscientifiques par l'utilisation numérique d'outils de recherche et de représentation. Le but étant de rentre la complexité de la controverse facilement lisible.
Les recherches que les élèves font lors de ce travail montrent des noeuds entre politique, science, morale, techniques, religion... les élèves doivent donc explorer mais surtout visualiser la complexité des débats publics. Le but de l'enseignant n'est pas d'écraser la complexité mais d'apprendre aux élèves à l'appréhender et à en déplier les facettes.

Scénario
Présentation du travail mené dans le cadre des TPE en lien avec le programme FORCCAST du médialab de Sciences Po. Explication de la méthode suivie, exemples et analyse de productions d’élèves. 

Atelier 5 - Actions internationales (1)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

1- Programme E-Twinning : Sac@dos : un webzine européen créé par des jeunes pour des jeunes / Nathalie Terrades, direction du numérique, MENESR, Marie-Christine Clément-Bonhomme, coordinatrice e-Twinning France, Canopé

Description
PROJET « JEUNES ET JOURNALISTES », finaliste au concours européen 2016, catégorie 16-19 ans
Le but du projet était de réaliser un e-journal européen ainsi qu’une édition papier à partir des centres d’intérêt des élèves. À travers ce projet mené de manière collaborative avec 8 autre pays européens, les élèves sont sensibilisés au travail d’écriture journalistique, aux sources d’information, aux droits d’auteur et à la liberté d’expression. Ce projet a débouché sur la création d’un e journal, le sac@dos européen.
Ressources
https://twinspace.etwinning.net/487/home
https://www.youtube.com/watch?v=6xYahzenMU4
https://twinspace.etwinning.net/487/pages/page/12906

2- Digital Citizenship et coopération internationale / Nezha El Massoudi, professeur d’anglais, collège Jean Renoir à Bourges, académie d’Orléans-Tours

Description
Présentation d’une action culturelle collaborative d’éducation aux médias, à l’information et à la citoyenneté européenne, qui a réuni 4 pays : tout d’abord la France, le Collège Jean Renoir étant à l’initiative de ce projet eTwinning, l’Angleterre, l’Espagne et l’Allemagne.
La réflexion menée est partie d’un constat relatif à la dynamique grandissante du numérique dans l’établissement. Un outil fort intéressant mais auquel un travail d’éducation reste plus que nécessaire.
Ce travail fédérateur à non seulement permis de regrouper des élèves européens autour d’un projet de citoyenneté numérique, mais également une équipe pédagogique interdisciplinaire. Une dimension collaborative à plusieurs niveaux qui a mené à la création de 4 éditions d’un Webzine européen en 4 langues, pour un travail journalistique, qui a obtenu l’adhésion massive des élèves et différents prix nationaux.
L’interdisciplinarité et la diversité au sein de l’équipe pédagogique a justement nourri ce projet pour pouvoir proposer aux élèves un travail assez complet, pour développer des compétences transversales et transférables sur cinq axes principaux :
-L’éducation à la citoyenneté européenne et mondiale.
-Le développement du lien entre langue et culture.
-Le développement des compétences sociales et civiques.
-L’éducation aux médias, à l’information et la pensée critique.

Scénario
Les ressources qui seront présentées pour illustrer le déroulé ci-dessous, seront mises à disposition sur une plateforme numérique sécurisée pour permettre aux participants d’accéder et commenter le contenu en temps réel :
- Présentation globale et historique du projet.
- Objectifs en termes d’éducation aux médias, à l’information et à la citoyenneté mondiale.
- Modalités de mise en œuvre : choix des outils numériques.
- Évaluation, bilan général et prolongement.
- Échanges et discussions avec les participants.

Ressources
- Bilan du projet : https://www.youtube.com/watch?v=MtKwX06MveI
- Fiche expérithèque : http://eduscol.education.fr/experitheque/fiches/fiche12201.pdf
- Blog du projet : https://twinspace.etwinning.net/9129/home
- Twinspace public : http://etwinning-europe.weebly.com/
3- « Better e-Safe Than Sorry » (programme e-Twinning) / Maxime Drouet, professeur d’histoire-géographie, collège Paul Gauguin de Cordemais, académie de Nantes

Description
L’objectif de ce projet a été d’amener les élèves à adopter les bonnes pratiques en matière d’utilisation du numérique (vidéo, images, emails …) et à une prise de consciences au sein de la classe et de l’établissement de la nécessité d’utiliser le web de façon sécurisée.

Scénario
Qu’est-ce qu’eTwinning ? Présentation du projet, avec sa dimension EMI.
En quoi la collaboration avec autres classes européennes est un plus … ?

Ressource
https://twinspace.etwinning.net/4386/home

Atelier 6 – Actions internationales (2)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Projet européen e-Mel  (Media Education Laboratory) : scénarios pédagogiques en formation hybride / Eric Schweitzer, CLEMI national

Description
Le projet e-Mel (Media Education Laboratory) est un projet européen mené avec 7 partenaires : Media Animation asbl (Bruxelles, Belgique) ; Université de Tampere (Finlande) ; Université de Minho (Braga, Portugal) ; Université de Florence (Italie) ; IHECS (Bruxelles, Belgique ; University College (Londres,Grande Bretagne) & CLEMI (France) mené depuis septembre 2014 et qui s'achèvera en décembre 2017. Le partenaire français du projet est le CLEMI (Centre de liaison de l'enseignement et des médias - Réseau Canopé).
e-MEL (e-Media Education Lab) est un projet qui vise à soutenir le développement de l’éducation aux médias en Europe en renforçant les compétences des professionnels de l’enseignement, dans le cadre de leur formation initiale et continue. Ce projet vise à développer et produire de ressources éducatives libres qui permettront aux formateurs d’enseignants de développer des pratiques innovantes en termes de formation à l’éducation aux médias et de s’approprier des ressources. Le projet vise également à expérimenter et à évaluer des modalités de formation de type hybrides.
Les ressources sont élaborées dans un premier temps au sein d’un laboratoire d’expérimentation et de collaboration (e-lab), visant dans un second temps à être ouvertes à tous..

Scénario
- Présentation via la plateforme expérimentale des scénarios pédagogiques produits et expérimentés en France pour le projet européen e-Mel. 
- Retour sur la démarche de production des scénarios et sur les modalités de l'expérimentation.

Ressources
- Site francophone du partenaire MediaAnimation : http://www.media-animation.be/eMEL.html
- Site du projet : http://www.e-mel.org/

2- L’EMI au-delà des frontières : échanger et communiquer avec une classe californienne en maternelle / Christophe Dupuy, conseiller pédagogique, circonscription Saint-Amand-Montrond, ac d’Orléans-Tours

Description
Depuis deux ans, suite à des formations menées dans le cadre d’animations pédagogiques portant sur « les réseaux sociaux en classe », une vingtaine de classes du département du Cher expérimentent l’utilisation pédagogique de Twitter afin de développer aussi bien le langage oral que le langage écrit.
Dans le cadre de ce projet, deux classes rurales de cycle 1 se sont lancées dans un projet de correspondance avec une classe de grande section de San Francisco (Etats-Unis).
A travers ce projet, les enseignantes souhaitent développer  des objectifs d’ordres pédagogiques (développer le langage oral et écrit, découvrir la structuration de l’écrit), sociaux (Communiquer, collaborer / Exprimer et partager une vision du monde, vivre un projet interdisciplinaire / construire une identité numérique) et culturels (Apporter une culture du numérique prégnante et raisonnée / découvrir d’autres cultures).
En amont du travail réalisé en classe, les enseignantes et le conseiller pédagogique de circonscription  communiquent entre eux via un compte Twitter professionnel personnel afin de mettre en place les diverses étapes du projet.
Depuis le début du mois de janvier 2016, les classes échangent toutes les semaines via le réseau Twitter en présentant leur école et leur classe, leurs activités de classe et sur la découverte de quelques mots d’anglais. Les élèves ont aussi réalisé des petites vidéos afin d’échanger avec les correspondants. Un temps d’échange avec Skype entre les 3 classes a eu lieu en mai 2016.

Atelier 7 - Pratiques informationnelles des jeunes

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

 

1- Pratiques informationnelles des jeunes et EMI / Anne Cordier, maître de conférences, université de Rouen

Description
Beaucoup de discours circulent à propos des pratiques informationnelles des jeunes. Des discours aux idéologies trompeuses et aux stéréotypes, il n’y a qu’un pas ! Et si on prenait du recul ensemble ? Et surtout, si on pensait à faire le lien entre ces pratiques informationnelles des jeunes et l’éducation aux médias et à l’information dont nous avons la charge dans l’école ?
Cet atelier vise à documenter les pratiques informationnelles des jeunes, au moyen de données récentes à ce sujet, mais aussi à partager et réfléchir ensemble sur des pratiques et actions pédagogiques concrètes en classe pour accompagner ces pratiques, les structurer et les optimiser.
Venez partager vos questions, vos réflexions et vos expériences pédagogiques !

Scénario
L’atelier est fondé sur un principe participatif, conçu dès en amont de la Conférence, en lien avec le MOOC EMI3. Il est prévu de demander aux participants du MOOC de poser des questions, et de faire des propositions de contenu, ce afin que l’auteure-animatrice de l’atelier puisse ensuite au mieux répondre aux attentes.
L’atelier peut s’appuyer sur des études de cas présentées par l’auteure-animatrice, et débattues ensuite avec le groupe.
Une restitution est à penser, potentiellement dans le cadre du MOOC EMI3 (en accord avec le responsable du dispositif, et les membres du groupe).

 

2- Enquête guide familles Education aux médias et à l’information / Virginie Sassoon, responsable du labo- pôle formation, CLEMI national

Description
De la vérification de l’information à l’usage des réseaux sociaux, du temps passé devant les écrans aux relations avec l’école, l’objectif de ce guide produit par le CLEMI est d’apporter des réponses simples et pragmatiques pour faciliter le quotidien des parents.
Il mobilise une diversité de ressources produites par des experts, des professionnels de l’éducation et des médias, des associations d’éducation populaire, familiales, de quartiers et de parents d’élèves.
Ce guide a pour objectif est de toucher le plus de parents possible, pendant la Semaine de la presse et des médias dans l’école, la semaine du 20 mars 2017. C’est pourquoi nous envisageons une publication gratuite, sous forme de supplément magazine. Notre site proposera des ressources enrichies et évolutives.

Scénario
En partenariat avec les Universités Paris 3, Paris 8 et l’ICP, le CLEMI a mené une enquête de terrain pour rendre compte des questionnements des parents au plus près de leur réalité quotidienne :
150 entretiens qualitatifs menés avec des familles de toutes les origines sociales, culturelles et géographiques
2200 questionnaires (avec des verbatims)

Cinq thèmes structurants se dégagent et seront discutés :
- Comment maîtriser le temps dédié aux écrans en famille (pour soi et ses enfants)?
- Comment conseiller ses enfants sur l’usage des réseaux sociaux ?
- Comment apprendre à ses enfants à s’informer ?
- Comment protéger ses enfants des images violentes et pornographiques et en parler avec eux?
- Quel dialogue et actions initier en tant que parent d’élève avec l'école/collège/lycée de mon enfant ? 

 

Atelier 8 – Cadre de référence " Education aux médias et à l'information" (1)

Quand ? Le 09/01/2017,
de 15:45 à 17:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Cadre de référence EMI / Didier Vin Datiche, inspecteur général de l’éducation nationale, doyen du groupe EVS, Elisabeth Laporte, inspectrice générale de l’éducation nationale 1er degré

Atelier animé avec Carole Helpiquet, responsable des relations internationales du CLEMI, Mireille Lamouroux, chargée de mission auprès du directeur du numérique, ministère de l’éducation nationale, Isabelle Féroc-Dumez, directrice scientifique et pédagogique du CLEMI

 

Description
Un groupe de travail piloté par Michel Reverchon-Billot réunissant des enseignants experts, des universitaires et des cadres de l’éducation nationale a été constitué à la rentrée 2016, dans le but de réfléchir à un cadre de référence qui facilite l’opérationnalité de l’Education aux médias et à l’information pour les acteurs de terrain.
Ce cadre doit être conçu avec l’objectif d’être utile pour tous les enseignants de l’ensemble des niveaux (école élémentaire, collège et lycée) en leur donnant des repères sur les compétences formelles à développer en éducation aux médias et à l’information ; Il devra faciliter leur approche, voire renforcer leur appropriation de l’éducation aux médias et à l’information, et leur permettre d’appréhender les champs possibles d’activités pédagogiques dans ce domaine.
Face à la multiplicité des propositions académiques variées et riches, quelques principes d’élaboration ont été actés par le groupe de travail.
Principes retenus :
- Ce cadre est conçu pour être évolutif et ouvert
- Il donnera une vision large de l’EMI intégrant le numérique, dans laquelle les enseignants et personnels d’éducation pourront se situer
- Il reposera sur un périmètre de base commun
- Il sera à la fois articulé aux programmes officiels, basé sur des travaux scientifiques et étayé par des éléments de mise en œuvre concrète
- Il s’inscrira dans une progression des apprentissages et s’assurera notamment de la liaison entre les différents niveaux, y compris avec le premier cycle de l’enseignement supérieur
- Le cadre fera le lien avec d’autres documents existants (par exemple, le Wikinotions Info-doc de l’APDEN, les déclinaisons spécifiques par niveaux réalisées par le groupe Traam de l’académie de Toulouse ainsi que son parcours M@gistère en cours de préparation, la déclinaison pour la filière professionnelle, des scénarios pédagogiques d’Edubases, le référentiel des compétences numériques, …)
- Des exemples devraient nourrir ce cadre en valorisant toutes les entrées disciplinaires ainsi que les EPI concernés par l’EMI, en particulier, ou par l’EMC
Scénario
L’atelier se déroulera avec les mêmes participants sur les 2 jours. La première session sera consacrée à un état de la mise en œuvre de l’EMI dans les établissements et écoles : éléments de blocage, éléments facilitateurs, positionnement du professeur documentaliste dans le second degré, rôle des instances de concertation…). Ce travail permettra d’aboutir à l’identification des besoins en termes de document de mise en œuvre.
La seconde session débutera par une présentation de documents de mise en œuvre d’initiatives académiques puis la définition, par les participants, de la structure d’un document partagé utile aux enseignants et qui sera conçu à la suite du séminaire.

Ressources
Production numérique prévue en juin 2017

Atelier 9 – Pratiques innovantes (1)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Le Hackathon pédagogique, un dispositif de formation qui met en œuvre la pédagogie de projet / Marie Saint-Michel, inspectrice d’académie – inspectrice pédagogique régionale  lettres académie de Toulouse et Florence Canet, professeur documentaliste, chargée de mission, rectorat de Toulouse

Descriptif
A l’heure des usages pédagogiques du numérique, du développement collaboratif, il nous semble nécessaire de faire évoluer les pratiques de formations des enseignants et des formateurs. Le dispositif du hackathon pédagogique permet d’envisager un renouvellement des postures du formateur et du formé. Désigné par un néologisme composé par les mots « Hacker » et « marathon », le hackathon pédagogique est un détournement des hackathons organisés dans les milieux informatiques. Le terme désigne à la fois le principe, le moment et le lieu d’un événement. Il s’agit d’entrer dans la culture participative du numérique en alliant innovation, créativité et production.  Cette modalité de formation active repose notamment sur les leviers suivants : un temps contraint, une production finale à créer de façon collaborative, de la « ludicité », de la créativité. Le dispositif favorise ainsi l’émulation la médiation entre pairs.
Scénario
Dans le cadre des formations de formateurs du plan numérique, 5 groupes de formateurs de différentes disciplines de l’académie de Toulouse ont participé au hackathon pédagogique organisé par le campus européen d’été de l’université de Poitiers, en collaboration avec le réseau Canopé le 16 septembre 2015.  
A partir du thème du hackathon pédagogique “continuité et rupture”, il a été demandé aux participants de poser une question en termes de pratiques pédagogiques. Le but était ensuite de travailler en groupe en croisant les compétences de chacun des membres (qui ne se connaissaient pas) et de construire un scénario d'apprentissage innovant, de décrire l’équipe, les activités d’apprentissage et de trouver ou fabriquer les ressources nécessaires à la mise en œuvre du scénario. Une bande annonce de ce scénario devait également être réalisée, le tout dans un format contraint de 12 heures. Un réinvestissement de cette participation à ce hackathon a été effectué dans l’académie notamment à travers la formation de formateurs et le PAF pour répondre à la problématique du renouvellement de la posture des formateurs ainsi que de celle des formés. Ce réinvestissement a pris la forme d’un hackathon pluridisciplinaire, et d’un hackathon disciplinaire. Ce transfert a permis d’appréhender les gains possibles de cette mise en activité et du potentiel de créativité qui en ressort. Nous présenterons ce dispositif de formation et des différentes composantes, modalités, enjeux, retours d’expériences. Nous avons testé plusieurs formules (formation de formateur, formation d’enseignants, formation disciplinaires, transdisciplinaire).
Ressource
http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=11968

2- D’Clics numériques / Antonin Cois, responsable des politiques territoriales,  La Ligue de l’enseignement

Description
C’est un fait : les enfants et les jeunes grandissent dans une société devenue numérique.
Leurs manières d’apprendre, de créer, d’appréhender leur environnement en sont profondément transformées. Les acteurs éducatifs ont la responsabilité de les accompagner dans la maîtrise de cet environnement nouveau, source de promesses. 
Plusieurs dizaines de milliers d’acteurs interviennent chaque jour auprès des enfants et des jeunes sur le territoire, sur les temps scolaires, mais aussi dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires comme dans un cadre péri et extra-scolaire plus classique.
D-Clics numériques est un projet coordonné par la Ligue de l’enseignement, en partenariat avec 7 acteurs éducatifs, associatifs et publics : les Francas, les Ceméa, Animafac, Jets d’encre, le Centre de Recherches Interdisciplinaires (Université Paris Descartes), le réseau Canopé, le Cnous.
Ensemble, nous voulons relever le défi éducatif de notre société numérique : permettre à tous les enfants et les jeunes de disposer des ressources nécessaires pour devenir des acteurs critiques de leurs pratiques quotidiennes.
Ainsi, nous dotons les acteurs éducatifs des compétences nécessaires pour appuyer les pratiques numériques des enfants et des jeunes autour de trois axes, que constituent nos 7 parcours éducatifs, et nos 70 fiches pratiques constituant 70 heures d’activités clés en main :
- la découverte des compétences informatiques et de programmation (coding, robotique...)
- le numérique comme outil de créativité artistique et culturelle (notamment photo et vidéo numérique)
- le numérique, vecteur créatif d’expression des enfants des enfants et des jeunes (web-radios, journaux en ligne, éducation aux réseaux sociaux)
Pour cela, les D-Clics numériques proposent deux axes opérationnels :
- la formation de 6000 acteurs éducatifs (notamment enseignants et animateurs) en 3 ans
- la mobilisation de plusieurs milliers de citoyens médiateurs des pratiques numériques des enfants et des jeunes : volontaires en service civique, réservistes de l'éducation nationale, bénévoles…

Soutenu par la Caisse des Dépôts et Consignations au titre du Programme d’Investissement d’Avenir, et intégré aux objectifs du plan numérique pour l’éducation, le projet D-Clics numériques bénéficie d’une reconnaissance institutionnelle forte.  Il est porté sur le terrain par des associations reconnues complémentaires de l’enseignement public.

Scénario
- Présentation des enjeux de D-Clics numériques en lien avec le déploiement du plan numérique pour l’éducation dans l’école
- Exemple d’une des ressources proposées : par exemple « programmation et jeux vidéos » (nécessite une connexion internet en l’état)
- Présentation de la façon dont les participants peuvent bénéficier des ressources et solliciter les coordinations locales.
Ressource
Ouverture d’un compte D-Clics numériques offerte à l’ensemble des participants au séminaire (liste à m’envoyer par mail comprenant nom / prénom / adresse mail / académie : acois@laligue.org )

Atelier 10 – Pratiques innovantes (2)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Le jeu numérique : enjeux et usages pour une EMI / Pascal Mériaux, professeur histoire-géographie, lycée La Martinière Duchère à Lyon, académie de Lyon

Description
L'atelier proposera des exemples de mises en œuvre de l’EMI   à partir d'exemple d'usages pédagogiques de jeux numériques

Scénario
2 axes sont privilégiés :
- l'usage de jeu sérieux (numérique) pour éduquer aux médias et à l'information (notamment le newsgame Chasseur d'info, et d'autres comme Deux Ex Machina, @miclick, LGV, Ecoville...et  un projet en cours sur les pratiques électives en partenariat avec la BM de Lyon et l'Institut européen d'études républicaines),
- une réflexion sur le jeu vidéo comme vecteur d'idéologie et qui comme "média culturel" spécifique nécessite des outils de décryptage spécifiques (jeux abordés : Civilization VI (je viens de rédiger un article pour les café pédagogiques) et assassin's creed unity.

Ressource
http://eduscol.education.fr/jeu-numerique/-/article/1922http://eduscol.education.fr/jeu-numerique/#/article/1922
http://eduscol.education.fr/jeu-numerique/-/article/1849http://eduscol.education.fr/jeu-numerique/#/article/1849

2- Web radio / Karen Prévost-Sorbe, coordonnatrice académique du Clemi, académie d’Orléans-Tours

 

Descriptif
L’académie Orléans-Tours s’est dotée d’une plateforme de webradio dès 2008. Ce projet a été initié par l’ex Mission TICE académique. Deux studios nomades ont été acquis par le rectorat. Aujourd’hui, pour répondre aux demandes croissantes des écoles et des établissements scolaires, quatre studios sillonnent les 6 départements qui composent l’académie Orléans-Tours. Plus de 60 émissions ont été réalisées au cours de l’année scolaire 2015 – 2016.
Outil médiatique complet de l’apprentissage, la webradio conjugue le travail sur les différents modes d’expression que sont l’oralité et l’écriture avec celui des techniques de création, de production et de diffusion en ligne.

Scénario
Présentation du projet mis en oeuvre dans l’académie Orléans – Tours
Focus sur le partenariat CLEMI / DANE / Canopé
Des élèves et des profs au micro

Ressource
[Infographie] Faire de la webradio dans l’académie Orléans – Tours | Mode d’emploi
[Support] Les incontournables pour se lancer dans un projet pédagogique webradio

Atelier 11 – Ressources et dispositifs (1)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Travail collaboratif et formation continue : études de cas autour de l’usage de Viaeduc / François Catala, directeur du GIP « réseau professionnel des enseignants »,  CANOPE

Descriptif
Dans le cadre du thème « Ressources et dispositifs  EMI pour soutenir la formation professionnelle des enseignants », l’atelier porte sur le sujet du travail collaboratif sur un réseau social, et ses liens avec la formation continue. Il s’articule autour d’études de cas sur l’usage de Viaéduc, le réseau social professionnel des enseignants.
Viaéduc est un réseau social pour les professionnels de l’Education nationale, qui a pour ambition de faciliter leur mise en réseau et leur travail collaboratif, en leur fournissant pour certains une première expérience des réseaux sociaux, et en s’affranchissant des frontières disciplinaires, géographiques ou de niveau.
Au-delà des fonctionnalités de réseau social, il propose des outils de production et d’édition de ressources, crées par un ou plusieurs auteurs. Lancé en mai 2015, il réunit aujourd’hui 50 000 utilisateurs, travaillant dans plus de 5000 groupes (ou communautés). Pensé comme un outil pour accompagner et amplifier les évolutions des pratiques professionnelles des enseignants, Viaéduc semble avoir été particulièrement utilisé dans une démarche de formation professionnelle.
Durant ces premiers mois d’existence, Viaéduc a par exemple accompagné le déploiement de différents MOOC, en partenariat avec la plateforme FUN (deux sessions du MOOC sur la classe inversée, Mooc eFan Maths, les neurosciences) ou indépendamment (Histoire-Géographie), en proposant une plateforme commune permettant d’accueillir les échanges horizontaux entre mooceurs, facilitant leur travail collectif, et fournissant aux créateurs et évaluateurs de ces mooc des outils d’animation et de suivi.
Le travail collaboratif peut être considéré comme une question critique, à l’heure du numérique, pour la formation des enseignants. Viaéduc vient apporter un éclairage relatif aux enseignants, leurs pratiques et l’évolution de leur métier. D’autant plus que le réseau ambitionne de devenir le « hub » de socialisation d’un certain nombre de plateformes du numérique éducatif (m@gistère, myriaé, canoprof, …), permettant aux enseignants qui les utilise de commenter, partager, enrichir les contenus et services qu’ils y trouvent.
Viaéduc vient par exemple interroger concrètement ce que l’on nomme apprentissage, ce que l’on apprend mieux collectivement et individuellement, le type de savoir transmis (comment considérer ainsi ces petits savoirs, les soft skill requises et favorisées par le travail collaboratif ?). Plus globalement, l’analyse des usages sur Viaéduc, encore naissante, doit permettre de comprendre et prendre en compte l’évolution du métier d’enseignants, dans son rapport aux collègues, aux enseignements, et aux apprenants. C’est pourquoi le réseau se propose de poursuivre l’exercice mené cette année et d’accompagner de futurs Mooc notamment ceux hébergés par FUN, pour amplifier la dynamique au-delà de 2016.

Scénario
- Réseaux sociaux et éducation nationale
- Le travail collaboratif des enseignants, un levier de formation
- Focus sur Viaéduc : que font et comment travaillent les 50 000 utilisateurs
- Études de cas « viaéduc, outil de formation continue » : l’accompagnement des Mooc

Ressource
- Support de présentation powerpoint
- Disposer d’un compte viaéduc (à créer sur www.viaeduc.fr) serait un plus important


2- Des parcours de formation M@gistere pour se former à l’EMI/ Genaël Valet, chargée de mission e-formation, direction du numérique pour l’éducation, ministère de l’éducation nationale

 

Description
Le dispositif m@gistère s’adresse à tous les enseignants, aux personnels d’encadrement et aux étudiants et professeurs des Espé. Son offre de parcours permet aux prescripteurs et aux formateurs de s’appuyer sur des parcours conçus par les différents opérateurs de formation. Ces parcours sont conçus soit pour être mis en œuvre dans les académies dans le cadre des plans de formation, soit en auto-inscription immédiate.
Les objectifs de cet atelier sont :
- De découvrir l’offre de parcours m@gistère dédiée à l’EMI
- De porter un regard critique sur les contenus de formation proposés
- De savoir comment mettre en œuvre un parcours sur m@gistère

Scénario
Cet atelier est proposé autour d’un premier temps d’exploration visant à découvrir l’offre spécifique dédiée à l’EMI. L’accès complet aux contenus des parcours permettra d’envisager un deuxième temps visant à porter un regard critique sur les contenus de formation proposés dans ces parcours. En conclusion, il s’agira de comprendre comment mettre en œuvre ces parcours au sein du dispositif m@gistère en s’appuyant sur les référents m@gistère des différentes académies.

Ressources
- Catalogue des parcours m@gistère dédiés à l’EMI
- Présentation du dispositif https://wiki.magistere.education.fr/Pr%C3%A9sentation_du_dispositif

Atelier 12 – Ressources et dispositifs (2)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Parcours de formation EMI pour les enseignants de toutes disciplines / Fouzia Salihi, conseillère en numérique éducatif, délégation académique au numérique éducatif, académie de Dijon

Description
Depuis 2015, l’académie de Dijon propose un concours annuel autour de l’EMI. « Blogue ton école – ton collège – ton lycée » est porté par la DANE.
Pour accompagner tous les enseignants intéressés par l’EMI et plus particulièrement les enseignants inscrits au concours, 5 parcours hybrides ont été proposés tout au long de l’année. Cette offre a été construite par la DANE et complète celle du CLEMI Dijon.
Les parcours ont été construits avec la participation active de professeurs-documentalistes. Chacun a pu d’ailleurs bénéficier d’une formation à l’ingénierie de la FOAD et à m@gistère, conçue et animée par la DANE. Nous avons pu compter également sur la contribution de Canopé (dernière formation).
Cette année, l’offre s’est étoffée et comprend désormais 7 dispositifs :
 Construire un projet pédagogique autour d’un média scolaire numérique (cette formation reste entièrement à distance)
 Contribuer à l'EMI dans son établissement
 Construire un projet pédagogique avec un blog
 Sur Internet, les images parlent
 Analyse de la recherche sur Internet et évaluation des résultats
 Faire preuve d'esprit critique sur Internet
 Construire une veille informationnelle
Le concours s’accompagne d’un blog dans lequel des articles sont publiés tout au long de l’année.

Scénario
- Les origines du projet
- L’offre variée (objectifs visés, nombre de participants formés, disciplines, méthode pédagogique utilisée…)
- Quelle suite pour 2017 : une offre qui continue à s’enrichir pour répondre à des demandes émanant du terrain (autour des réseaux sociaux : pour les enseignants / les chefs d’établissement / les inspecteurs)

Ressources
- Trois parcours sont dans l’offre interacadémique de m@gistère.
- Les autres parcours seront mutualisés fin juin 2017 (en fonction des retours des participants).


2- Parcours de formation hybride « EMI en interdisciplinarité  / Laurence Berne professeur documentaliste, lycée des métiers de la Montagne à Saint-Michel de Maurienne et Hélène Bruneau, professeur documentaliste, lycée l’Oiselet à Bourgoin-Jailleu, académie de Grenoble

Descriptif
Ce dispositif de formation vise à :
- asseoir les pratiques éducatives des enseignants à partir des référentiels dédiés à l’Education aux médias
- faire connaître les différents dispositifs d’utilisation et de création de médias et familiariser les enseignants avec leur usage en classe et dans l’établissement.
- introduire un apport méta-réflexif des pratiques informationnelles et médiatiques des enseignants et des élèves.
- adopter des outils et des méthodes de construction de séquences et d’évaluation interdisciplinaires.
- faciliter le tissage de partenariats avec les médias des territoires local, régional ou national.
- favoriser les liaisons inter-degrés entre établissements.

Scénario
- Présentation des objectifs des deux parcours de formation
- une présentation des 2 parcours virtuels asynchrones et des scénarios des deux formations ( lien avec M@gistère).
- un échange avec les participants sur les modalités de mise en place des parcours de formation.

Ressource
Créer un hashtag : #emi-interdis


3- Face au complotisme, éduquer à l’esprit critique / Nicolas Le Luherne, directeur  Canopé Orléans-Tours

Descriptif

Le complotisme est une culture de la paranoïa qui rejette le système et donc la parole de l’enseignant. Comment faire si je ne fais plus confiance en l’autre, si je doute de tout et surtout du professeur.
S’engager ce n’est pas tout dire mais nouer une relation empathique avec le monde.
La construction des réflexes d’esprit critique est un travail qui se construit sur le long terme. Sur le marché de la connaissance, l’enseignant n’est plus le seul acteur légitime du savoir. Les élèves apprennent et s’informent grâce aux médias sociaux. Les adolescents s’informer sur leur écran de smartphone. La vidéo en est le vecteur préféré pour ces jeunes pour se connecter au savoir, à l’information.
L’objectif est de mettre l’élève en capacité d’apprendre et de comprendre le monde et d’être un individu responsable.  Apprendre à critiquer ce que l’on voit, c’est devenir un citoyen émancipé. Il ne s’agit pas de douter de tout mais d’apprendre le doute raisonnable et la fiabilité de notre interlocuteur. S’engager, c’est faire confiance à l’autre et donc en l’enseignant.
Face à cette ”uberisation des acteurs de savoir »,  le rôle du professeur sort renforcé. Les apprenants pas toujours les clefs de lecture qui leur permettent de tirer la sonnette d’alarme. Notre rôle est d’aider l’élève à ce qu’il acquiert par lui-même un esprit critique. Construire et déconstruire l’information, identifier la source, tester la fiabilité de celle-ci sont les premier des réflexes.  Cet apprentissage de la pensée complexe demande du temps.
A côté de l’élève, le professeur facilite, explicite et aide le jeune à décrypter le monde sans le juger. Il reste que les outils numériques ne sont pas “une baguette magique”. La diversification des outils et des scénarii pédagogiques est indispensable. C’est l’ensemble de la palette de couleurs pédagogiques qui renforce la place de l’élève dans la classe et qui l’engage dans la société.

Scénario
La construction des réflexes d’esprit critique est un travail à long terme. Face à l’”ubérisation des savoirs”, le rôle du professeur est renforcé. Construire et déconstruire l’information est le premier des réflexes. C’est, aussi, le plus complexe et donc le plus long à installer.
A côté de l’élève, le professeur facilite, explicite et aide le jeune à décrypter le monde sans le juger. Il reste que les outils numériques ne sont pas “une baguette magique”. La diversification des outils et des scénarii pédagogiques est indispensable. En effet, le numérique totem est contre-productif voir désengageant.
C’est l’ensemble de la palette de couleurs pédagogiques qui renforce la place de l’élève dans la classe.

Ressource
Présentation (en cours de modification) http://prezi.com/dyxtepbsimo7/?utm_campaign=share&utm_medium=copy

 

Atelier 13 – Renouvellement de la forme scolaire (1)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

- Vivre à distance une séance de travail à l’espace ECLA du collège Jean-Philippe Rameau à Champagne au Mont d’Or / Valérie Lincot, principal et Caroline Brottet, professeur de SVT,  collège JP Rameau, académie de Lyon, Christophe Batier, université de Lyon 1

 

Descriptif
Découvrir, grâce à un robot de téléprésence Beam, une séance pédagogique de SVT en collège dans un espace atypique qui permet aux élèves et aux enseignants un changement de postures dans la relation pédagogique.
ECLA(ECole pour L’Avenir), un nouvel espace d’innovation pédagogique à l’ère du numérique, premier Learning Lab dans l’enseignement secondaire en France. Les espaces de travail et l’environnement sont repensés pour rompre radicalement avec le schéma traditionnel. Des plans de salles et du mobilier spécifiques ont été créés, des matériels atypiques en milieu scolaire (dalles phoniques supérieure, murs à écriture Velleda, sièges de réunion mobiles et pivotants, poufs déformables) ont été utilisés. L’utilisation de matériel numérique : grand TBI, tablettes individuelles et boitiers d’évaluation et bientôt robot de téléprésence ont été intégrés au concept. Ce dernier est au service du développement de la motivation des élèves par une amélioration de leur bien-être, de leur autonomie de travail, et d’une progression des compétences de tous les acteurs de la communauté. Ce besoin de changements de postures, qui favorise notamment l’accompagnement dans la relation pédagogique s’inscrit dans l’évolution sociétale d’un monde numérisé dont l’accès au savoir se fait maintenant de façon plus transversale qu’auparavant.

Scénario
- Présentation d’une séance pédagogique animée par C. Aiello-Brottet – professeure de SVT en direct d’un espace pédagogique atypique en collège – 25 minutes d’observation
- Possibilité pour les participants à l’atelier d’intervenir pendant la séance pour poser des questions aux élèves par le robot en le déplaçant de groupes en groupes
- Possibilité de piloter des robots par tablettes (apportés par C. Batier) et de visiter l’espace Ecla virtuellement
- 25 minutes pour un temps d’échange avec l’enseignante (à la fin de sa séance) et entre participants pour s’interroger sur des changements de pratiques pédagogiques élargies

Ressource
Fiche Expérithèque 2016 - http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12186

Atelier 14 – Renouvellement de la forme scolaire (2)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Nouvel espace d’apprentissage à travers un collège virtuel (LéA collège de Fontreynes, académie de Lyon) / Gilles Aldon, directeur équipe Eductice mathématiques, ENS Ifé Lyon, Martine Gadille, AMU, LEST-CNRS, Thomas Garcia, professeur de mathématiques, collège de Fontreynes, académie de Lyon

Descriptif
La réalité virtuelle et les espaces immersifs apparaissent dans le paysage éducatif accompagnés de questions cruciales relatives à leur construction, aux usages éducatifs qui peuvent en être faits, et aux relations avec l'enseignement et l'apprentissage.  Les travaux menés dans le LéA « Collège de Fontreyne, circonscription de Gap Buëch » portent sur l'utilisation d'un environnement immersif 3D.
Dans le cadre des Lieux d'Éducation Associés (LéA), le projet PIM (Pédagogie IMmersive) regroupe des enseignants de ce LéA en relation avec les chercheurs de l'IFÉ (EducTice), de l'Université d'Aix-Marseille (LEST, CNRS) et  le réseau Fogas (concepteur de la plateforme immersive, chargé de la mise en œuvre technique et de l’accompagnement). Ce projet consiste en l’étude d’un espace dual au collège de Fontreyne. Cet espace virtuel immersif se présente comme une version virtuelle de l’établissement. Les différents acteurs (élèves, enseignants, parents, encadrement, inspection, recherche, partenaires associatifs, institutions culturelles,...) y sont présents via des avatars immergés dans cet environnement créant un « nouvel espace d'apprentissage ».

Scénario
Après une présentation du projet et de l'espace, nous proposerons aux participants de travailler autour des questions :
- Quels usages éducatifs et pédagogiques possibles au sein d’une telle plateforme ?
- Quelle organisations et contraintes pour l’enseignement, les apprentissages et la vie éducative ?
Nous nous appuierons sur le travail déjà réalisé et en cours de réalisation pour alimenter le débat.


2- Développer l’autonomie des élèves : Ilo Tice pour gérer et favoriser le travail en ilôt (LéA CREADA, académie de Rennes / Catherine Loisy, maître de conférences, ENS Ifé Lyon, Jocelyne Ménard, docteur en sciences de l’éducation, université de Rennes (labo CREAD), Sylvie Rossa, professeur documentaliste, collège Victor Segalen à Châteaugiron et Didier Quidu, professeur de technologie, collège du Landry à Rennes, académie de Rennes


Descriptif
Les nouveaux programmes du collège mis en œuvre à la rentrée 2016 en France sont conçus, non plus comme des attendus de l’enseignement, mais comme des apprentissages que les élèves doivent réaliser (Lussault, 2016) ; les façons de les mettre en œuvre sont à définir par les enseignants et les équipes pédagogiques. Les programmes mettent l'accent sur le fait que c'est par son activité que l’élève apprend : il convient de mettre en place des situations d'apprentissage présentant des tâches à réaliser pour le traitement desquelles l'élève devra, individuellement ou collectivement, effectuer une activité mobilisant ses compétences. Ce qui est central est l'activité de l'élève qui va lui permettre de mobiliser ses compétences déjà-là et d'en construire de nouvelles. De nombreuses questions se posent alors à toute équipe pédagogique : quelles compétences faire construire ? Comment les engager dans une perspective à long terme ? Comment les évaluer ?
C'est sur ces questions que les acteurs du LéA Segalen, collège situé dans l’académie de Rennes, sont engagés depuis plusieurs années dans une perspective d’innovation et d’expérimentation. Le projet du LéA est de conduire une réflexion sur le renouvellement de la forme scolaire par une transformation des pratiques enseignantes dans une perspective de réduction des inégalités de parcours éducatifs des jeunes ; le numérique pédagogique est considéré comme un levier potentiel pour cette transformation. La recherche se donne comme objectif d’en étudier les effets de manière systémique.
Le projet concerne tous les élèves du LéA Segalen. La professeure documentaliste organise pour tous les élèves de 6ème une formation à l'EMI sur une quinzaine de séances, couplée avec une éducation à l'autonomie, qui participe d'une éducation à la citoyenneté. Ce travail est soutenu par l’organisation spatiale retenue pour favoriser la prise de responsabilité des élèves (travail en îlots, attribution de rôles) ainsi que par le choix de rendre visibles les activités et les tâches de chaque groupe d’élèves. Grâce au logiciel expérimental Ilotice développé par un groupe pluridisciplinaire d’enseignants de quatre collèges situés à Rennes et dans les environs, les traces du parcours de chaque élève sont conservées tout au long de sa scolarité au collège. A l’heure actuelle, l’outil permet un suivi des activités et des rôles joués par les élèves, en lien avec une évaluation des compétences du socle commun. Plusieurs professeurs du collège Victor Segalen expérimentent Ilotice. Ainsi, dans différents cadres, des repères communs sont plus facilement identifiables et les compétences développées dans le cadre de l’EMI sont réinvesties dans différents contextes, grâce aux outils d’accompagnement méthodologiques mis à disposition de tous sur un espace Moodle.
Dans le prolongement du travail engagé, le LéA va prochainement contribuer au projet IDÉE (Interactions Digitales pour l’Éducation et l’Enseignement), réponse acceptée à l’appel à projet e-FRAN.

Scénario
- Présentation et utilisation d’iloTice (14 minutes) : Sylvie ROSSA, Didier QUIDU
- Explicitation (4 mn)
- Présentation de la problématique et du projet de recherche (10 minutes) : Jocelyne MÉNARD
- Discussion finale (7 minutes)

Ressource
Lien vers Ilotice (version « à découvrir ») : http://i-techno.fr/modules/ilotice

Atelier 15 – Lecture et écriture « connectées »

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Lecture et réseaux sociaux : le défi Babelio / Magalie Bossuyt, professeur documentaliste, lycée Jules Fil à Carcassonne, académie de Montpellier, Dany Gérentes, professeur documentaliste, collège Louis Pasteur à La Chapelle Saint-Mesmin, académie d’Orléans-Tours

Descriptif
Le défi Babelio est un projet initié en 2013 et qui réunissait alors 5 établissements, aujourd’hui sur le défi Ado+, 110 établissements sont déjà inscrits et 100 sur le défi junior.
Le défi Babelio est donc un défi littéraire entre classes (ou clubs lecture) s’appuyant sur le réseau social Babelio. Il s’articule autour de 40 romans, BD ou mangas de littérature jeunesse sélectionnés par des professeurs-documentalistes. (30 titres pour le défi babelio junior).
Les élèves vont ainsi découvrir le réseau social littéraire Babelio en constituant une bibliothèque virtuelle de la classe, en écrivant des critiques, en échangeant avec les autres classes participantes, en répondant et créant des quiz littéraires et enfin en participant aux divers défis proposés (booktrailers, nuages de tags, carte ID, instadéfi, élèves booktubeurs, infographies...), en participant au quiz final général.   
Les objectifs sont donc : l’incitation à la lecture d’ouvrages de littérature de jeunesse, la découverte d’un réseau social littéraire, l’utilisation d’outils du Web 2 afin de produire des objets littéraires et donc de travailler des notions de l’EMI comme l’identité numérique, la publication numérique, les licences créatives commons.

Scénario
Le scénario sera approximativement celui présenté dans le Prezi https://prezi.com/0n07thoorva1/presentation-defi-babelio-dany/

Ressources
- Site du défi : https://sites.google.com/site/defibabelio/home
- Le webinaire de lancement du Défi Babelio : https://www.youtube.com/watch?v=2KvNOVjAQ6I&feature=youtu.be
- Teaser de lancement du défi https://animoto.com/play/zFXwDE3Fz9rh4IRU4Bx0Uw
- Dépliant explicatif du défi : https://drive.google.com/file/d/0B6czK7gpy2KgcVhtR1R0MHdLcE0/view
- A venir sur le site http://www.babelio.com/

2- Lirelactu / Guillaume Monteux, directeur de Milibris

Descriptif
Lirelactu est une plateforme qui donne un accès gratuit à la presse française et internationale à tous les collégiens et lycéens dans les établissements scolaires
14 titres de la presse nationale française et étrangère sont actuellement proposés. Une deuxième version du site devrait voir le jour en 2017 dans laquelle de nouveaux journaux apparaîtront, notamment des titres de la presse quotidienne régionale, des hebdomadaires et peut-être des pure players (des médias exclusivement sur Internet).
La lecture s’effectue en streaming par une connexion au site lirelactu.fr depuis l’établissement scolaire, sur ordinateur ou tablette et donne accès à la presse du jour de tous les titres partenaires, le tout sans publicité.
ll s'agit avec ce site de "donner accès, par le biais du numérique, à des titres de presse que les jeunes n'ont pas l'habitude de lire pour qu'ils en perçoivent la qualité et la diversité. "Lirelactu.fr" va ainsi contribuer à apprendre aux élèves à distinguer, d'une part, ce qui relève de contenus écrits par des journalistes professionnels et, d'autre part, ce qui relève moins de l'information que de l'opinion, parfois outrancière voire mensongère, qui est relayée sur les réseaux sociaux."

Scénario
Présentation de la plateforme
Démonstration de pistes pédagogiques
Echanges avec les participants
Ressource
http://lirelactu.fr/

 

3- Twittérature. en primaire / Johanna Cornou, professeur des écoles, école élémentaire Frédéric Bellanger, circonscription Le Havre ouest, académie de Rouen, Stéphanie de Vanssay, conseillère technique au secteur éducation du SE-UNSA

Descriptif
Utiliser Twitter au primaire, pour quoi faire ? Lire, écrire, communiquer, échanger… et aussi entrer en twittérature, la littérature en 140 caractères.

Scénario
- Panorama d’exemples d’utilisation de Twitter de la maternelle au CM2
- La twittérature qu’est-ce-que c’est ?
- La twittérature en classe concrètement
- Exercice de Twittérature proposé aux participants

Ressources
- situer les #twittclasses :
- se référencer en #twittclasse
- trouver des #twittclasses francophones au Canada
- la twictée
- les twittcontes
- site de l’Institut de twittérature comparée

Atelier 16 – Cadre de référence EMI (2)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Cadre de référence EMI / Michel Reverchon-Billot, inspecteur général de l’éducation nationale groupe établissements et vie scolaire, Elisabeth Laporte, inspectrice générale de l’éducation nationale 1er degré

 

Voir atelier 8