Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections
Vous êtes ici : Accueil Ateliers A 8 : Écriture collaborative

Atelier 8 : Écriture collaborative synchrone

Quand ? Le 22/05/2013,
de 13:15 à 14:30
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Animé par Sylvie Barrier, Christelle Sospedra-Tessier, professeures de lettres au collège Jean-de-La-Fontaine de Crépy-en-Valois, académie d'Amiens, et Isabelle Cailleau, enseignant-chercheur, Université de technologie de Compiègne

En quoi l’écriture numérique collaborative renouvelle-t-elle les pratiques d’écriture en classe ?

Cet atelier sur l’écriture collaborative synchrone s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche plus général sur l’enseignement de l’écriture numérique, mené au sein de l’Université de Technologie de Compiègne, et qui a pour nom : PRECIP. Le postulat de ce projet est que l’écriture numérique est une écriture spécifique, et que cette spécificité s’enseigne. Comme l’affirme Serge Bouchardon, son initiateur et directeur : si « l’instrumentation de l’écriture par les technologies numériques transforme les pratiques d’écriture, il nous paraît de la mission des enseignants de lettres de sensibiliser et de former les élèves du Secondaire à cette écriture numérique ».

Cet atelier rend compte d’expérimentations menées en classe de 3e, consistant pour les élèves à rédiger à plusieurs et en même temps un même document. Il s’agissait d’exploiter ce module en se servant du logiciel libre « étherpad » afin de faire rédiger  un texte argumentatif à des élèves de 3e, notamment pour préparer la nouvelle épreuve du brevet : le sujet de réflexion.

En effet, cette pratique d’écriture collaborative synchrone permet aux élèves de mutualiser les arguments, partager les compétences d’écriture et de porter un regard réflexif sur leur texte en train de s’écrire.

De même, la compréhension du numérique à laquelle sont sensibilisés les élèves au cours du module conduit à un niveau de conceptualisation de leur pratique, développant chez eux des éléments de littératie numérique transposables dans d'autres contextes.

Déroulement de l'atelier

  • Présentation du module pédagogique,
  • Retour d’expérience :
    • du côté de l’enseignant,
    • du côté de l’apprenant ;
  • Échanges avec les participants.
Eric SANCHEZ
Eric SANCHEZ a écrit :
25/05/2013 15:02
Un bref compte-rendu de l'atelier rédigé par Serge Bouchardon.

L’atelier s’est déroulé en deux temps : une présentation du projet de recherche PRECIP (http://precip.fr) par Isabelle Cailleau, chercheur à l’Université de Technologie de Compiègne, puis un retour d’expériences par deux enseignantes impliquées dans le projet (professeures de français en collège dans l’Oise). Le projet PRECIP est donc dans premier temps présenté dans ses dimensions théoriques et didactiques. Puis les deux enseignantes de collège présentent les aspects pédagogiques du module écriture numérique collaborative, en soulignant les bénéfices et les contraintes du côté de l’enseignant comme du côté de l’apprenant. Les enseignantes soulignent que l’activité proposée d’écriture collaborative synchrone permet notamment de revitaliser le rapport à l’écrit, de donner ou redonner le goût de l’écriture à ceux qui ne l’ont pas ou plus. Cette activité a fait émerger, à la demande des élèves, une écriture numérique qui s’est poursuivie au-delà de l’expérimentation. Elle a favorisé chez les élèves une conceptualisation de leur pratique, développant chez eux des éléments de littératie numérique transposables dans d’autres contextes. Selon les enseignantes, ce module pédagogique enrichit donc non seulement les pratiques d’écriture numérique, mais la réflexion sur ces pratiques. Enfin, les échanges avec la salle ont porté sur les fonctionnalités même de l’outil sur lequel repose l’activité (Etherpad), mais aussi sur les questions de la remédiation et de l’évaluation. L’échange s’est conclu sur le bénéfice de collaborations voire de partenariats entre chercheurs et enseignants.
Les commentaires ont été désactivés.