Vous êtes ici : Accueil Tables rondes Table ronde 3

Table ronde 3

Cultures numériques et EMI, approches internationales
Quand ? Le 09/01/2017,
de 17:00 à 18:30
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Vidéos

Marie-Amélie DORING SERRE

Normand LANDRY

Bénédicte ROBERT

Patrick VERNIERS

Préparation et animation

  • Didier Vin Datiche, inspecteur général de l’éducation nationale, groupe Etablissements et vie scolaire
  • Mireille Lamouroux, chargée de mission auprès du directeur du numérique, Ministère de l’éducation nationale

Présentation de la problématique

L’éducation aux médias et à l’information bien que définie en 2012 par des textes internationaux fondateurs, reste un concept complexe, diversement

appréhendé selon les systèmes scolaires. Sa nature, elle-même évolutive, mais aussi de nouvelles problématiques, induisent des approches méthodologiques renouvelées et par conséquent la nécessité d’explorer le champ des compétences à développer pour enseigner et pour apprendre à l’ère numérique.

Intervenants

 

Patrick VERNIERS
Président du Master en éducation aux médias – IHECS (Brussels journalism and communication school)

 

 

Patrick VERNIERS est président du Conseil Supérieur de l’éducation aux médias de la fédération Wallonie-Bruxelles. Il est également professeur et président du Master en éducation aux médias à l’IHECS (Brussels journalism and communication school) et maître de conférences invité à l’UCL (Louvain-la-neuve).

https://be.linkedin.com/in/patrick-verniers-b77899

Education aux médias et à l’information : repenser la formation des professionnels

Partant des principaux résultats et de l’expérience issus du projet européen E Media Education Lab (e-Mel) associant 5 universités  et des centres de formation spécialisés en éducation aux médias, il s’agira d’identifier les compétences-clés en littératie médiatique et en didactique de l’éducation aux médias pour les enseignants en formation initiale et continue. La  mise en place et l’expérimentation d’un dispositif de formation hybride associée à une méthodologie d’évaluation de compétences en EMI permettront d’envisager les apports pour repenser la formation des enseignants.

Lien vers ressources : http://www.e-mel.org/

 

 

 

Bénédicte ROBERT
Responsable de politique à la Commission européenne

 

Bébédicte Robert est spécialiste des politiques d'éducation et de formation, Bénédicte Robert est actuellement responsable de politique à la Commission européenne dans le domaine de l'éducation à la citoyenneté et la prévention de la radicalisation.
https://www.linkedin.com/in/benedicterobert?trk=nav_responsive_tab_profile

 

Education aux médias et prévention de la radicalisation

Les attentats commis contre Charlie Hebdo en janvier 2015 ont donné lieu à une mobilisation européenne sans précédent autour de la promotion de la citoyenneté et des valeurs communes de liberté, tolérance et non-discrimination. L'éducation aux médias constitue un des quatre piliers de cette mobilisation avec l'ambition de défendre la liberté de la presse mais aussi de prévenir la radicalisation en ligne.

Lien vers ressources 
http://ec.europa.eu/education/policy/strategic-framework/social-inclusion_en

 

 

 

 

 

Marie-Amélie DORING SERRE  

Consultante - Direction de l’éducation et des compétences de l’OCDE

Marie-Amélie Doring Serre est consultante auprès de l’OCDE, au sein de la division du conseil et de la mise en œuvre des politiques éducatives de la Direction de l’éducation et des compétences. Avant de prendre cette fonction, faisait partie de l’équipe TALIS, et plus particulièrement du projet sur la formation initiale des enseignants.

Plus que jamais, les enseignants jouent un rôle fondamental dans les réformes qui réussissent, car ce sont eux qui contribuent directement à leur application. Ils doivent à ce titre s’en approprier les grandes lignes. Ils doivent ainsi être bien formés pour maîtriser les évolutions pédagogiques liées à leur métier, pour utiliser les outils numériques et faire face à des classes de plus en plus hétérogènes. D’après les déclarations des enseignants de l’enquête Teaching and Learning International Survey (TALIS), les deux domaines dans lesquels leurs besoins en matière de formation continue sont les plus grands sont la prise en charge des élèves ayant des besoins spécifiques d’éducation et le renforcement des compétences en technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’appui de leur enseignement. S’assurer que la nouvelle formation initiale des enseignants soit bien en place dans tous les instituts censés la dispenser et développer l’accès à une formation professionnelle continue de qualité et en accord avec leurs besoins, semblent être deux axes de réflexion fondamentaux. Mais au-delà de cette formation qui leur est dispensée, les enseignants doivent devenir de véritables acteurs de leur formation face à un contexte changeant plus rapidement que la mise en œuvre de ces réformes. Ils doivent agir comme de véritables professionnels et collaborer afin de pouvoir livrer un enseignement de qualité à des élèves qui désormais doivent acquérir ces fameuses ‘’compétences du XXI e siècle’’. Une découverte préoccupante de l’enquête TALIS est que les trois-quarts des enseignants considèrent que leur environnement est hostile à l’innovation. Une véritable réflexion s’est établie à l’OCDE autour de l’éducation pour le XXIe siècle et la place des enseignants face aux nouveau défis qui en découlent.’’
(2015), Schools for 21st-Century Learners: Strong Leaders, Confident Teachers, Innovative Approaches, OECD Publishing, Paris.
DOI: http://dx.doi.org/10.1787/9789264231191-en
OECD (2016), Innovating Education and Educating for Innovation: The Power of Digital Technologies

 

 

 

 

 

Normand LANDRY

Professeur à la TÉLUQ (Université du Québec) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains »

 

Normand Landry est professeur à la TÉLUQ (Université du Québec) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains. Il est également chercheur au Centre interdisciplinaire CRICIS sur la communication, l’information et la société. Ses travaux se concentrent sur l’éducation aux médias, les droits de la communication, l’intimidation judiciaire, ainsi que sur la communication et les mouvements sociaux.
http://chaire-emdh.teluq.ca/
http://www.teluq.ca/siteweb/univ/nlandry.html#onglet228

Professeur de français dans un collège de l’académie de Bordeaux, référent numérique de son établissement et formateur académique. Yann Houry est aussi auteur et autoéditeur de manuels scolaires
@ralentirtravaux

Le site de Yann Houry : http://www.ralentirtravaux.com/

L’éducation aux médias et à l’information : entre fondations et renouvellement ?

Cette communication s’intéresse à l’articulation de trois axes en éducation aux médias et à l’information : le scientifique, les politiques publiques et les pratiques pédagogiques. Elle pose comme exigence la ré-articulation de ces axes alors que l’EMI traverse une période transitoire. Pour ce faire, cette communication présente les ancrages curriculaires de l’éducation aux médias au Québec, puis interroge ces derniers à l’aide de la littérature scientifique et des réalités de pratique vécues par les enseignants québécois.

Lien vers ressources
http://chaire-emdh.teluq.ca/

« L’éducation aux médias à l’ère numérique : entre fondations et renouvellement ». Presses de l’université de Montréal, 2016
http://www.pum.umontreal.ca/fichiers/livres_fichiers/Landry-et-Letellier_Table-des-matieres_Education-aux-medias_9782760636798.pdf

Scénario

1- Les animateurs introduiront la table ronde avec un bref retour d’enquête sur la place de l’éducation aux médias et à l’information dans les systèmes scolaires d’autres pays, en pointant les sujets traités au cours de la table ronde.

2- Tour de table avec 7 mn de présentation pour chaque intervenant

3- Questions communes – Débat

- Quelles stratégies de formation faut-il élaborer pour permettre aux enseignants de s’adapter à l’évolution rapide de l’EMI ?

- Sur quelles bases communes renforcer les compétences des enseignants ?

- Comment développer des pratiques innovantes ?

- Exemples concrets d’actions spécifiques et d’outils pratiques développés ou promus

- Quels effets les mutations médiatiques en cours ont-ils sur l’EMI ?

- Les nouvelles littératies

Autres ressources à partager

La synthèse du benchmark international sera publiée sur le site de la conférence.