Vous êtes ici : Accueil Ateliers Atelier 12 – Ressources et dispositifs (2)

Atelier 12 – Ressources et dispositifs (2)

Quand ? Le 10/01/2017,
de 13:30 à 15:00
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

1- Parcours de formation EMI pour les enseignants de toutes disciplines / Fouzia Salihi, conseillère en numérique éducatif, délégation académique au numérique éducatif, académie de Dijon

Description
Depuis 2015, l’académie de Dijon propose un concours annuel autour de l’EMI. « Blogue ton école – ton collège – ton lycée » est porté par la DANE.
Pour accompagner tous les enseignants intéressés par l’EMI et plus particulièrement les enseignants inscrits au concours, 5 parcours hybrides ont été proposés tout au long de l’année. Cette offre a été construite par la DANE et complète celle du CLEMI Dijon.
Les parcours ont été construits avec la participation active de professeurs-documentalistes. Chacun a pu d’ailleurs bénéficier d’une formation à l’ingénierie de la FOAD et à m@gistère, conçue et animée par la DANE. Nous avons pu compter également sur la contribution de Canopé (dernière formation).
Cette année, l’offre s’est étoffée et comprend désormais 7 dispositifs :
 Construire un projet pédagogique autour d’un média scolaire numérique (cette formation reste entièrement à distance)
 Contribuer à l'EMI dans son établissement
 Construire un projet pédagogique avec un blog
 Sur Internet, les images parlent
 Analyse de la recherche sur Internet et évaluation des résultats
 Faire preuve d'esprit critique sur Internet
 Construire une veille informationnelle
Le concours s’accompagne d’un blog dans lequel des articles sont publiés tout au long de l’année.

Scénario
- Les origines du projet
- L’offre variée (objectifs visés, nombre de participants formés, disciplines, méthode pédagogique utilisée…)
- Quelle suite pour 2017 : une offre qui continue à s’enrichir pour répondre à des demandes émanant du terrain (autour des réseaux sociaux : pour les enseignants / les chefs d’établissement / les inspecteurs)

Ressources
- Trois parcours sont dans l’offre interacadémique de m@gistère.
- Les autres parcours seront mutualisés fin juin 2017 (en fonction des retours des participants).


2- Parcours de formation hybride « EMI en interdisciplinarité  / Laurence Berne professeur documentaliste, lycée des métiers de la Montagne à Saint-Michel de Maurienne et Hélène Bruneau, professeur documentaliste, lycée l’Oiselet à Bourgoin-Jailleu, académie de Grenoble

Descriptif
Ce dispositif de formation vise à :
- asseoir les pratiques éducatives des enseignants à partir des référentiels dédiés à l’Education aux médias
- faire connaître les différents dispositifs d’utilisation et de création de médias et familiariser les enseignants avec leur usage en classe et dans l’établissement.
- introduire un apport méta-réflexif des pratiques informationnelles et médiatiques des enseignants et des élèves.
- adopter des outils et des méthodes de construction de séquences et d’évaluation interdisciplinaires.
- faciliter le tissage de partenariats avec les médias des territoires local, régional ou national.
- favoriser les liaisons inter-degrés entre établissements.

Scénario
- Présentation des objectifs des deux parcours de formation
- une présentation des 2 parcours virtuels asynchrones et des scénarios des deux formations ( lien avec M@gistère).
- un échange avec les participants sur les modalités de mise en place des parcours de formation.

Ressource
Créer un hashtag : #emi-interdis


3- Face au complotisme, éduquer à l’esprit critique / Nicolas Le Luherne, directeur  Canopé Orléans-Tours

Descriptif

Le complotisme est une culture de la paranoïa qui rejette le système et donc la parole de l’enseignant. Comment faire si je ne fais plus confiance en l’autre, si je doute de tout et surtout du professeur.
S’engager ce n’est pas tout dire mais nouer une relation empathique avec le monde.
La construction des réflexes d’esprit critique est un travail qui se construit sur le long terme. Sur le marché de la connaissance, l’enseignant n’est plus le seul acteur légitime du savoir. Les élèves apprennent et s’informent grâce aux médias sociaux. Les adolescents s’informer sur leur écran de smartphone. La vidéo en est le vecteur préféré pour ces jeunes pour se connecter au savoir, à l’information.
L’objectif est de mettre l’élève en capacité d’apprendre et de comprendre le monde et d’être un individu responsable.  Apprendre à critiquer ce que l’on voit, c’est devenir un citoyen émancipé. Il ne s’agit pas de douter de tout mais d’apprendre le doute raisonnable et la fiabilité de notre interlocuteur. S’engager, c’est faire confiance à l’autre et donc en l’enseignant.
Face à cette ”uberisation des acteurs de savoir »,  le rôle du professeur sort renforcé. Les apprenants pas toujours les clefs de lecture qui leur permettent de tirer la sonnette d’alarme. Notre rôle est d’aider l’élève à ce qu’il acquiert par lui-même un esprit critique. Construire et déconstruire l’information, identifier la source, tester la fiabilité de celle-ci sont les premier des réflexes.  Cet apprentissage de la pensée complexe demande du temps.
A côté de l’élève, le professeur facilite, explicite et aide le jeune à décrypter le monde sans le juger. Il reste que les outils numériques ne sont pas “une baguette magique”. La diversification des outils et des scénarii pédagogiques est indispensable. C’est l’ensemble de la palette de couleurs pédagogiques qui renforce la place de l’élève dans la classe et qui l’engage dans la société.

Scénario
La construction des réflexes d’esprit critique est un travail à long terme. Face à l’”ubérisation des savoirs”, le rôle du professeur est renforcé. Construire et déconstruire l’information est le premier des réflexes. C’est, aussi, le plus complexe et donc le plus long à installer.
A côté de l’élève, le professeur facilite, explicite et aide le jeune à décrypter le monde sans le juger. Il reste que les outils numériques ne sont pas “une baguette magique”. La diversification des outils et des scénarii pédagogiques est indispensable. En effet, le numérique totem est contre-productif voir désengageant.
C’est l’ensemble de la palette de couleurs pédagogiques qui renforce la place de l’élève dans la classe.

Ressource
Présentation (en cours de modification) http://prezi.com/dyxtepbsimo7/?utm_campaign=share&utm_medium=copy